Le Pouvoir du POURQUOI sur le lieu de travail !

Ajoutez un « Pourquoi » au « Quoi » et au « Comment » et passez de 60 à 94% d’adhésion…

Dans les premières années de sa vie, un enfant pose beaucoup de questions à son entourage et parmi celles-ci, le « pourquoi » est roi. Lorsqu’un parent est disponible, il prend souvent le temps d’écouter les interrogations de son enfant et de lui fournir une explication adaptée. Mais lorsqu’il est moins disponible ou contrarié par autre chose, cela se termine souvent par un « parce que ».
L’enfant repart alors frustré sans réponse et exécute la tâche sans conviction, ou, si je peux dire, sans savoir « pourquoi » c’est important.

Et si c’était pareil sur le lieu de travail ?
L’étude connue sous le nom de « The Copy Machine » (source) de Ellen Langer de l’Université de Harvard, porte sur notre besoin d’avoir une raison pour accepter de faire quelque chose.

Le résultat simplifié de l’étude pourrait être décrit comme :

  1. Faire ce qu’une personne tierce me demande = NON
  2. Faire ce qu’une personne tierce me demande + raison = OUI

Le nombre de réponses positives sont impactées par le niveau d’effort anticipé par le sujet pour accomplir la tâche. Le tableau ci-dessous illustre le nombre de réponses positives que les testeurs ont obtenu. Le test a été effectué dans la file d’attente du service photocopies de la bibliothèque d’une université à New York.

Formulation de la demande 5 pages à copier 20 pages à copier
Puis je passer devant vous ? 60% 24%
Puis je passer devant vous car je dois faire des photocopies ? 93% 24%
Puis je passer devant vous car je suis très pressé ? 94% 42%

 

quoi-comment-pourquoi-graphiqueCette étude n’est qu’une parmi un grand nombre qui mettent en lumière l’importance d’expliquer le « pourquoi ».
Pourtant si nous allions faire un tour dans les entreprises, les collaborateurs savent très rarement « pourquoi » l’entreprise a été créée, ni pourquoi leurs tâches sont si importantes à la réussite de cette dernière.

Comment ça se passe chez vous ?

Retour